Eco-gestes pour préserver l’eau

Voici la liste des éco-gestes incontournables, simples et économiques pour préserver la ressource naturelle qu’est l’eau :

economiser l eau1. je bois l’eau du robinet, pas de l’eau en bouteille plastique difficile à recycle. Ainsi l’évite la production de 3 kilos de plastique par an par personne(la pastique est fait à base de pétrole). Il faut savoir que si votre eau est traitée avec des sels d’aluminium (téléphoner à la mairie ou à la communauté d’agglo pour vous informer), il nettoie aussi bien les bactéries et impuretés de l’eau que certains sels minéraux indispensables comme le silicium organique qui protège notamment notre cerveau. En l’absence de silicium organique, la maladie d’Alzheimer se déclare plus facilement… à tel point que les docteurs Michel Dogna et Edith Carlisle rendent l’aluminium responsable de la maladie d’Alzheimer. Nous avons besoin de 5 à 6 mg de silicium organique par jour ; on le trouve principalement dans l’ortie, la prêle, les échalotes, les oignons, l’ail, le millet, les céréales complètes bio, le miel de tournesol. L’eau de Volvic en contient aussi beaucoup (31,7 mg par litre), mais cela implique d’acheter de l’eau en bouteille plastique par semaine par personne… le plastique est-il meilleur pour la santé et pour l’environnement ? Pas sûre.

2. j’arrose mes plantes avec l’eau de cuisson refroidie de mes légumes ou je récupère les eaux de pluie dans des grandes poubelles pour arroser mon jardin.

3. je pose une chasse d’eau à double commande (cela coûte moins de 30 euros) ; si mon WC est trop ancien est que cela n’est pas possible, je peux mettre dans mon réservoir une bouteille pleine de sable, une brique, de grosses pierres… tout ce qui est lourd et ne se désagrège pas peut faire l’affaire. Je réduis ainsi ma consommation d’eau de 1 à 2 litres à chaque remplissage d’eau de ma cuvette;  à l’année cela peut représenter jusqu’à 4.000 litres d’eau économisée.

4. je prends des douches de 5 min plutôt que des bains ; attention, si je prends une douche de 10min, cela revient au même qu’un bain, sauf si je suis équipé d’un pommeau de douche à débit réduit qui fractionne les gouttes d’eau. Les prix de ces pommeaux sont très variables selon le design, mais on peut en trouver pour 20 à 30 euros de bonne qualité. Sinon, les robinets thermostatiques sont particulièrement adaptés pour les douches ; ils permettent de chauffer instantanément l’eau à la température souhaitée, et donc finie l’attente de 1 min où l’eau froide devenait chaude… où on se gelait comme un imbécile d’ailleurs… et surtout finie les 5 litres d’eau gaspillée ! Cela coûte une centaine d’euros quand même.

5. je coupe le robinet lorsque je me brosse les dents, me rase ou me savonne le corps ; en 3 minutes peuvent s’écouler 15 à 18 litres d’eau. De même lorsque je savonne ma vaisselle ou me lave les mains.

6. je fais mon pipi du matin dans votre douche (si je prends des bains, c’est sûr que çà va être plus compliqué !!) comme le recommande la campagne de l‘ONG SOS Mata Atlântica (SOS Forêt Atlantique). Selon cette même ONG, cela permettrait d’économiser 4.380 litres d’eau potable par an par personne. Pour les sceptiques, l‘urine, constituée à 95 % d’eau, sera immédiatement évacuée, sans risque sanitaire ni mauvaise odeur, pour peu qu’on pense à uriner au début de sa douche. La douche n’a pas besoin d’être nettoyée si vous avez fait votre pipi en début de douche ; l’eau a simplement évacué votre urine.

7. j’utilise une lessive sans phosphate pour éviter la prolifération d’algues microscopiques, dangereuses pour la vie aquatique : ces algues sont 10 à 15 fois supérieures aux teneurs naturelles dans les rivières. Mais le mieux est encore de faire sa propre lessive.

8. je jette les restes de peintures et de solvants à la déchetterie, pas dans l’évier ou dans la poubelle où ils iront polluer les nappes phréatiques et l’environnement.

9. j’utilise le lave-linge ou le lave-vaisselle uniquement lorsque la machine est pleine, ou lors j’ai la possibilité de le faire partir en demi-charge ce qui permet d’économiser environ 30% du volume d’eau.

10. je guette et répare les fuites d’eau au plus vite ; un goutte à goutte, c’est 4 litres d’eau disparues par heure et cela peut représenter 35.000 litres d’eau par an, soit environ 110 euros par an.

11. je lave ma voiture dans une station de lavage, car elles sont équipées de circuits d’évacuation des produits de lavage et permettent d’économiser environ 200 litres d’eau par lavage. Mais si je peux éviter de la laver toutes les semaines, c’est aussi bien !

12. j’évite les prélavages avant mon lave-linge et lave-vaisselle.

13. j’évite de consommer des produits en coton traditionnel (coton non bio) qui est une industrie très consommatrice d’eau. Finis les couches jetables, les cotons démaquillants, les cotons tiges, les mouchoirs en papier, le sopalin, les lingettes, les serviettes hygiéniques et tampons… Chacun a une solution de remplacement. Pour la découvrir cliquez dessus.

Publicités

Par ici pour les commentaires....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s