Quels mouchoirs utiliser

Alors le nez qui coule, c’est sûr, c’est pas glamour ! Abonné(e)s aux rhinites allergiques, aux rhumes des foins, aux crèves qui dégénèrent en grippe, angine, bronchite, pneumonie et sympathiques autres maladies de l’hiver, je vous invite à lire cet article et à le compléter avec un autre déjà publié, Trousse contre les maladies de l’hiver… car mieux vaut prévenir que guérir !

Dans tous les cas, quand le nez bave un peu trop, votre première arme reste le mouchoir, histoire de redevenir présentable pour les 10 prochaines minutes… parce que soyons honnêtes et réalistes, notre nez redevenu sec ne tient jamais bien plus dans ces cas-là. A ce moment-là, on prend ce qui nous tombe sous la main : papier toilette, mouchoirs en papier, sopalin, mouchoir en tissu, torchons, intérieur de la manche de la chemise en pensant que personne ne s’en apercevra… oui, certains sont décidément sacrément cracra, amis on en connait tous des comme çà… bref, on se vide où on peut ! (vous ne vous attendiez pas à un article glamour compte tenu du thème, non ?). Et ce n’est certes pas quand nous avons mal à la tête que nous allons réfléchir à quel « dévidoir » nous allons utiliser.  Alors, autant y penser aujourd’hui que votre cerveau n’est pas en mode piano.

En général, les 2 solutions les plus courantes sont le mouchoir en papier et le mouchoir en tissu. Mouchoirs en tissu vs mouchoirs en papier… un débat sans issue mais un débat nécessaire quand on sait que 20 milliards de mouchoirs en papier sont vendus en France chaque année.

Alors je vais essayer d’être simple et concise.

*

LES MOUCHOIRS EN PAPIER

Avantage :   pratique, hygiénique, doux.

Ces mouchoirs sont jetables, donc pas d’entretien.

Inconvénients :  très polluant, risque d’allergie.

En effet, le papier provient du bois, dont l’industrie est très néfaste pour l’environnement ; d’une part parce que la séparation des fibres de bois des autres constituants du bois génère une pollution conséquente en même temps que de grosses quantités d’eau (100 à 200 tonnes d’eau nécessaire pour produire une tonne de papier), d’autre part parce que cette industrie favorise la déforestation et le rejet des gaz à effet de serre stockés dans les arbres. La majeure partie des mouchoirs, comme les tampons et serviettes hygiéniques, sont blanchis avec des agents organochlorés, ce qui suppose une pollution supplémentaire et des risques d’allergies importants. Enfin, une grande partie des mouchoirs jetables sont arrangés dans des paquets de 10, générant des emballages en plastique polluants et peu biodégradables.

*

LES MOUCHOIRS EN TISSUteste-approuve-adopte

Avantages :  économique, écologique, réutilisable, résistant.

Lavables, réutilisables, super économiques (1 euro le mouchoir), les mouchoirs en tissu ne génèrent pas d’allergies, ni de déchets ; ils ne gaspillent pas la ressource bois. Aujourd’hui, beaucoup de mouchoirs existent en coton bio, ce qui évite de favoriser l’industrie polluante du coton traditionnel qui utilise beaucoup beaucoup d’eau. Sa seule pollution est donc liée son nettoyage à l’eau.

Inconvénients :  entretien, moins hygiénique.

Le mouchoir en tissu peut transmettre les virus, il nécessite donc un lavage régulier à haute température. Gardés dans les poches, les microbes peuvent s’y accrocher.

*

VERDICT

L’un est pratique et polluant, l’autre écologique mais un peu moins hygiénique. Une solution est peut-être d’utiliser des mouchoirs en tissu, et d’avoir quelques mouchoirs en papier pour les périodes de contagion (genre quand la grippe s’installe en France). Les mouchoirs en papier recyclés sont aussi une solution intermédiaire.

Publicités

2 réflexions sur “Quels mouchoirs utiliser

  1. Pour ma part, je prefere faire moi meme qu’acheter. Et c’est ce que je fais avec les mouchoirs en tissus bio ; suffit juste de découper un carré dans un morceau de tissu bio, un petit coup de machine à coudre… ca prend vraiment 2 min… et hop ! le mouchoir est prêt… De cette manière, la taille, la couleur, l’épaisseur… tout me plait !

  2. Merci Delphine pour cet article. Nous avons fait le pari d’un retour du mouchoir en tissu car il est grand temps de tourner le dos au tout jetable, au tout éphémère. Et si en plus de ne pas finir en bouloches au fond des poches après un passage inopiné en machine comme leurs succédanés en papier, les mouchoirs en tissu étaient beaux ?
    Par contre, si vous avez une source pour des mouchoirs en coton bio, nous sommes preneurs … Vivienne et Merlin

Par ici pour les commentaires....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s