L’éco-volontariat

teste-approuve-adopteL’éco-volontariat est un concept de « tourisme vert » qui a l’avantage d’être économique. Respirer un air pur, profiter des nuits noires où l’on peut compter les étoiles, découvrir une région dont on ne sait rien… bref, passer des vacances dans les plus beaux coins naturels de France sans se ruiner est tout à fait possible ! C’est aussi une façon de découvrir des endroits magnifiques dans lesquels nous n’irions pas spontanément : espace désolé difficile d’accès, espace préservé refusant le tourisme de masse…

Mais l’éco-volontariat, c’est avant tout travailler bénévolement pour des associations de protection de la nature. Sans compétence particulière à la base (parfois une certaine forme physique peut quand même être requise), il s’agit de participer à une action collective de protection de la nature pendant au moins une semaine avec des salariés et/ou d’autres éco volontaires. Encadré par des professionnels, c’est le moyen idéal pour apprendre en s’amusant et développer de réelles compétences pratico-pratiques. Les actions sont très diversifiées : éco-construction, sensibilisation de promeneurs, observation de migrations, recherche de plantes, animaux, lieux de reproduction ou lieux de décharges sauvages, accompagnement de bergers dans les alpages, préservation d‘espaces naturels, soins nourrissage et nettoyage d’animaux, maintenance du matériel de l’association, suivi ornithologique, nettoyage de plages, chemins de randonnées, décharges sauvages, cartographie des gites de chauve-souris, soutien à une activité agricole en voie de disparition, maintenance d’installations de protection de la nature (barrières sur des sentiers, nichoirs à rapace…)

De manière générale, l’éco-volontariat est une forme de survie d’associations de protection de la nature. Basé sur le bénévolat, il ne demande aucune compétence particulière pour postuler ; ainsi les profils des éco-volontaires sont très variés et permettent la rencontre de personnes issues de régions, milieux sociaux et professionnels très différents, mais ayant tous une même préoccupation : la protection de la nature.

En général, vous travaillez une partie de la journée (une demi-journée le plus souvent), encadré par des professionnels salariés. De plus en plus d’associations prennent en considération la découverte du milieu comme faisant partie intégrante de l’éco-volontariat et proposent des activités comme des moments de découverte d’animaux avec guide, une après-midi d’équitation ou le prêt gratuit de vélo pour se balader dans la nature environnante. Dans certains cas, l’hébergement et/le repas peuvent être pris en charge par la structure. Souvent, les associations demandent le paiement de la cotisation annuelle (entre 20 et 30 euros). Dans tous les cas, le transport reste à la charge du candidat.

Parmi les plus sérieuses et proposant diverses missions d’écovolontariat… Loubatas, J’agis pour la nature, A pas de Loup, Eco-volontaire.com, SOPTOM le Village tortue (rubrique « inscriptions aux stages), Concordia, Terra Eco, la Ligue de Protection des Oiseaux, Let’s do it, Fédération Rhônes Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA), Fédération Française de Randonnées, Surfrider Foundation, Jura Nature Environnement.

J’ai testé pour vous : mon expérience d’éco-volontariat en Camargue

PS : s’il est possible de faire de l’éco-volontariat à l’étranger, cela revient souvent cher car le transport est à votre charge, le logement et la nourriture sont souvent payants (mode d’autofinancement des structures)… et le bilan carbone est quand même très élevé !

Publicités

Par ici pour les commentaires....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s