Eco-gestes en vacances

Voici quelques conseils pratiques pour limiter votre empreinte dans les pays visités, notamment lors de vos loisirs :

*

DE MANIÈRE GÉNÉRALE :

Temps_de_pollution_des_materiaux ne laissez pas de déchets, même organiques ou biodégradables. Si vous vous dites « c’est pas grave, çà se dégrade », faites un petit tour d’horizons des tas d’ordures en attente de nettoyage. Vous vous rendrez peut-être compte que l’attente est parfois longue…

n’achetez pas des souvenirs à base d’ivoire, de peaux d’animaux, d’écailles, de coraux, de coquillages… c’est la manière la plus sûre de ne pas favoriser la disparition de certaines espèces vivantes.

une douche par jour est largement suffisante ; pourquoi en vacances certains en prennent-ils 2 ou 3 ?

n’amenez pas avec vous  des déchets non destructibles (sacs plastiques, piles et batteries, boites de conserve…). Le plastique tue les espèces animales parmi lesquelles les oiseaux et les espèces marines. Si vous avez un doute, je vous conseille ce petit film de Chris Jordan de 4 min qui vous amènera à Midway Island, île du Pacifique située à 3000 km de la plus proche terre habitée… terre paradisiaque devenu un vrai cimetière pour oiseaux.

*

DANS LA NATURE

cuisinez au gaz plutôt qu’au feu de bois (risque d’incendie) ou au charbon de bois (risque d’incendie et déforestation des forêts de bois vert).

ne sortez pas des sentiers balisés ou ne conduisez pas hors des pistes tracées ; c’est le plus sûr moyen de détruire certains écosystèmes fragiles.

si vous observez les animaux, fondez-vous dans la nature et essayez d’être invisible… ne leur courez donc pas après, ne criez pas, ne faites pas de grands gestes brusques qui peuvent les effrayer, ne les nourrissez pas, ne les touchez pas. La nature est fragile et certaines espèces vivent mal les incursions dans leur milieu. Pour exemple, caresser un bébé animal peut empêcher sa mère de le reconnaître comme étant son petit, car ce dernier aura une odeur humaine sur lui. La reine des abeilles d’une amie apicultrice est devenue stérile suite à une attaque de sastop megots plage ruche par un sanglier.

si vous voulez pêcher, renseignez-vous s’il y a des espèces rares ou en voie de disparition.

ne faites pas de graffitis sur les pierres ou des gravures dans les arbres ; elles encouragent les touristes suivants à faire de même et détruisent l’harmonie des espaces de repos.

évitez de vous laver dans les cours d’eau avec du savon contenant des phosphates, ils polluent les eaux potables pour les personnes qui la consommant en aval.

– si vous fumez, évitez de cacher vos mégots de cigarettes dans le sable sur les plages.

*

POUR VOUS DÉPLACER

voyager véloévitez de vous déplacer systématiquement en voiture ; les transports publics, le vélo ou la marche à pied sont plus respectueux de l’environnement et vous permettent également de décrocher du rythme quotidien. Et pourquoi ne pas adopter le « slow tourisme » ?

– en vous déplaçant, évitez le hors piste ; ou que ce soit, il contribue à la destruction des écosystèmes.

adoptez le vélo ! Outre le bienfait sur votre corps et votre esprit (« slow tourisme »), cela vous permettra de ne pas émettre de CO2 lors de vos déplacements courts.

évitez les transports motorisés ; les yachts, les canots à moteurs et les bateaux de croisières sont, à ce titre, très polluants tant d’un point de vue des hydrocarbures et eaux usées qu’ils rejettent, que du bruit qu’ils génèrent et qui perturbe les écosystèmes marins.

*

DANS VOS LOISIRS

en plongée, admirez les coraux avec vos yeux, appareils photos et vidéos, pas avec vos mains ou vos pieds.

évitez de pratiquer des sports polluants (voir l’article « les sports anti-environnement »)

Publicités

3 réflexions sur “Eco-gestes en vacances

  1. Des évidences pour certains malheureusement. Je remarque une montée de l’anti-écolo intello. Quand le négationisme atteind des sommets de stupidité tout en se cachant derrière des graphiques nous prouvant qu’il n’y a aucun réchauffement climatique et que l’homme ne pollue pas. Regardez la politique Harper au Canada. De plus en plus de sites font passer les écolos pour de stupides extrémistes alarmistes. Je ne sais pas pour vous, mais ça fait tellement de bien de respecter Mère Nature même si je sais que le zumain est trop préoccupé par son nombril pour s’inquiéter des dégâts qu’il cause. Il y a beau avoir des gens chouettes, lucides comme vous, malheureusement notre conscience collective préfère se mettre la tête dans le sable et nier l’évidence. Saleté d’égo…

    • Vous avez en partie raison… malheureusement. Mais aujourd’hui, grâce à internet, chacun est libre de son information et des choix de vie qu’il fait et met en place. On ne peut plus dire qu’on ne savait pas… C’est un peu l’objectif de ce blog d’ailleurs, ne plus entendre… »oh, ben tiens alors, je savais pas l’industrie du coton est une des plus polluantes au monde », « comment faire pour arrêter d’être assailli par la publicité !!???! » ou encore  » j’aimerai bien passer au Home Made, mais je sais pas composer les recettes, ni où acheter les produits… »… Maintenant, vous savez !

Par ici pour les commentaires....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s