Ouuuh !… les vilains cotons tiges !!

Un français sur 2 se nettoie les oreilles tous les jours, 1 sur 3 plusieurs fois par semaine. Imaginez la poubelle de coton-tiges à vos 90 ans : 32.850 coton tiges !!! La première chose à savoir, c’est que d’un point de vue de l’hygiène et de la santé, c’est une hérésie de les utiliser tous les jours. Mais peut-être êtes-vous atteints de la maladie de la cotonite aigue (utilisation compulsive de coton tige plusieurs par jour sans aucune raison) comme moi, et donc très concernés par une solution écologique et sanitairement sécurisée.

J’ai découvert cela en écrivant cet article ; il existe d’autres façons de se laver les oreilles que le traditionnel coton tige en coton (industrie des plus polluantes au monde, car nécessitant beaucoup d’eau et de produits chimiques).

*

SOLUTION N°1 : LE CURE-OREILLE

Ce genre de bâtonnet permet de curer l’oreille sans pousser le cérumen dans le fond de l’oreille comme beaucoup de nos cotons tige le font. Un butoir (la boule ronde sur la photo) lui permet de ne pas aller au-delà d’une certaine profondeur et donc de ne pas altérer le tympan, même par maladresse. Attention, tous les cure-oreilles ne sont pas dotés du butoir : moi, je trouve que c’est indispensable. Dès que j’aurais testé la bête, je vous fait un retour.

On en trouve dans certaines pharmacies et sur les boutiques en ligne de CupCake ou celle de Temps L’ ; çà coute environ 5 euros… çà vous fera également donc faire des économies à long terme.

*

SOLUTION N°2 : L’ASPIRATEUR A CERUMEN

Comme son nom l’indique, il aspire les cochonneries de votre oreille. Il est un peu plus cher que les nettoie-oreille sécurisés (13 euros), encombrants (forcément c’est une machine) et fonctionne avec 2 piles… moi, j’dis que si on peut éviter les trucs électriques… mais bon, je suis là pour vous informer et vous laisser le choix des armes, alors choisissez !

*

SOLUTION N°3 :  LES SPRAYS D’OREILLE

Les sprays auriculaires préviennent la formation de cérumen et la création de bouchons. Certains sprays contiennent des gaz propulseurs, qui sont autant de molécules polluantes pour l’air. Il faut donc faire attention si vous choisissez cette option à prendre un spray sans gaz propulseur. Il existe énormément de marques différentes vendues sur le net ou en pharmacies.

*

SOLUTION N°4 :  LES BOUGIES AURICULAIRES, dites BOUGIE HOPI

Cette solution nous vient des indiens Hopi d’Amérique du nord et combinerait hygiène, relaxation et santé. Il s’agit de placer une bougie en cire d’abeille dans le conduit auditif et de l’allumer dans un espace de calme et de relaxation.

D’un point de vue de l’hygiène

En créant un effet cheminée, dit effet Venturi, une dépression se créerait dans l’oreille qui entraînerait une légère aspiration favorisant le mouvement du cérumen vers la sortie de l’oreille.

D’un point de vue de la détente et de la santéhttp://www.gerex.com/produits/bougie-oreille-hopi-hygiene-conduit-auditif.htm

La chaleur générée par la bougie de cire d’abeille allègerait la tête et serait un remède anti-stress à la pollution sonore générée par nos styles de vie en milieu urbain.

Cette solution laisse certains ORL sceptiques, car rien n’a jamais prouvé son efficacité… mais elle a l’avantage de l’originalité. Y’a qu’à regarder la photo de démonstration pour comprendre que cette technique est presque de l’ordre de la thérapie !

 

Publicités

3 réflexions sur “Ouuuh !… les vilains cotons tiges !!

Par ici pour les commentaires....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s