Trousse contre les maladies d’hiver

MA TROUSSE D’HUILES ESSENTIELLES POUR L’HIVER

Consignes générales

  • Les huiles essentielles sont des produits à utiliser avec précaution.
  • Respecter scrupuleusement les dosages.
  • Ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes, chez les enfants de moins de 10 ans, chez les épileptiques ou asthmatiques.
  • Bien se laver les mains après avoir utilisé une huile essentielle.
  • ne pas hésiter à demander conseils auprès d’un pharmacien ou d’un aroma-thérapeuthe.

Quelles huiles essentielles (HE) pour lutter contre les maladies de l’hiver ?

  • HE de cyprès : toux sèche, toux d’irritation
  • HE d’eucalyptus radié : sinusite, otite, angine, grippe, toux, rhino-pharyngite
  • HE de niaouili : bronchite, sinusite, rhinopharyngite, en prévention de l’hiver
  • HE de pin sylvestre : stimule l’organisme
  • HE de ravinstara : antivirale (grippe, rhume)
  • HE d’arbre à thé (tea tree) : otite, bronchite, grippe

Il faut réagir dès les premiers symptômes, et avoir sa trousse d’hiver sur soi si possible, en prévention.

Les huiles essentielles (HE) peuvent être utilisées en diffusion (dans l’air), en usage interne (ingestion) ou en usage externe (massage ou cataplasme) : respectez les types de diffusion proposés. Dans le cas des usages externes, une huile végétale (HV) est systématiquement utilisée pour diluer l’HE :  vous pouvez choisir celle qui vous plait,comme une huile alimentaire ou celle de jojoba ou d’amande douce par exemple. Dans le cas des usages internes, il faut systématiquement déposer les gouttes d’HE sur un support : des comprimés neutres, un sucre, une cuillère de miel, une huile végétale alimentaire (olive, sésame, noisette…).

*

UTILISATION DE MA TROUSSE D’HIVER

Pour chaque type de maladies, je vous propose plusieurs possibilités issues de livres d’aromathérapie, en espérant que vous trouverez celle qui marchera pour vous. Je vous rappelle que ces informations ne vous dispense pas d’aller voir un médecin généraliste, un aroma-thérapeute ou un pharmacien.

Dans tous les cas, évitez les plats gras et sucrés qui font travailler votre corps ; laissez-lui de l’énergie pour produire vos défenses immunitaires.

En préventif…

  • usage interne : un verre d’eau tiède avec du citron et du miel tous les matins.
  • usage interne : une cure détox de jus de citron  sur 16 jours au moment des changements de saison : buvez un jus de citron le 1er jour, puis le jus de 2 citrons le 2ième jour, puis un jus de 3 citrons le 3ième jour… ainsi jusqu’au 8ième jour où vous buvez le jus de 8 citrons. Puis, faites le procédé inverse : le 9ième jour, buvez le jus de 7 citrons, le 10ième jour le jus de 6 citrons… jusqu’au 16ième jour où vous boirez le jus d’un seul citron.

Ceci est une cure, pas un régime, vous continuez donc à manger normalement mais en évitant les aliments trop lourds, gras et riches. Vous pouvez diluer le jus de citron dans de l’eau à boire tout au long de la journée, mais loin des repas (l’idéal étant 2 heures après les repas).

Pour information, les allergies au citron existent, mais également les « fausses allergies ». En effet, le citron contient beaucoup d’histamines et les personnes sensibles (non allergiques) peuvent faire une réaction de type allergique qui passent avec des antihistaminiques (que l’on utilise quand on est allergique). Rien de bien grave dans le cas de la fausse allergie.

  • mon mélange « Abracadabra » : je mélange à part égale HE d’arbre à thé, HE de niaouli, HE d’eucalyptus radie, HE de ravintsara. Quand je sens un refroidissement (ou que ce soit, gorge, tête, oreille, estomac, poumons…), je prends 3 gouttes du mélange dans un verre d’eau et je renouvelle dans la journée (max 3 fois par jour) ou en massage sur la gorge ou la poitrine si j’ai mal. Attention, si vous avez des douleurs, il faudra prolonger le « traitement » de quelques jours. Pour ma part, c’est super efficace : avant cette solution, j’avais environ 6 gros refroidissements par année (2 en automne, 2 en hiver, 2 au printemps), de type crève, nez qui coule pendant des semaines, petite toux, mal de gorge. Depuis ce mélange, je ne sais plus ce que c’est qu’un refroidissement… vous comprenez pourquoi je l’appelle Abracadabra.

En cas de grippe…

  • usage interne : dès les premiers symptômes, prenez le remède de grand-mère suivant : citron chaud, cannelle, 4 clous de girofle infusés, 1 pincée de thym et du miel.
  • usage interne : prenez 2 gouttes d’HE de ravintsara 3 fois par jour pendant 1 semaine dans une cuillère de miel.
  • usage externe : appliquez plusieurs fois par jour sur les zones de veines apparentes (comme le pli du coude ou le poignet) un mélange d’HV et de quelques gouttes d’HE d’eucalyptus radié que vous pouvez préparer dans un roll-on par exemple.

En cas de toux…

  • usage interne : 1 goutte d’HE de niaouli et 1 goutte d’HE d’arbre à thé sur un sucre ou dans une cuillère de miel 4 fois par jour.
  • diffusion :1 goutte d’HE de pin sylvestre dans une coupelle d’eau sur un radiateur, sur une pierre poreuse ou dans un diffuseur.
  • usage interne : 2 gouttes d’HE de cyprès 3 fois par jour, sur un sucre, dans une HV ou dans une cuillère de miel.

En cas de grosse angine…

  • usage interne : 1 goutte d’HE de ravintsara et 1 goutte d’HE d’arbre à thé 4 fois par jour pendant 5 jours sur un sucre ou dans une cuillère de miel .
  • usage interne : infusion de romarin.
  • usage externe : massez votre cou 2 fois par jour avec 2 gouttes d’HE de ravintsara mélangée dans une HV.

En cas de bronchite ou rhino-pharyngite…

  • usage externe : massez-vous le torse avec un mélange d’1 goutte d’HE de niaouli + 1 goutte d’HE d’arbre à thé dans une HV.
  • usage interne : 3 gouttes d’HE d’eucalyptus radié + 3 gouttes d’HE de ravinstara + 2 gouttes d’HE de pin sylvestre 3 à 4 fois par jour sur un sucre, dans une cuillère de miel ; ou en massage élargi sur la poitrine et le dos.

En cas d’otite…

  • usage externe : 2 gouttes d’HE d’eucalyptus radié + 2 gouttes d’HE de niaouli en massage autour de l’oreille 4 fois par jour pendant 10 jours.

En cas de gros rhume…

  • usage interne : 1 goutte d’HE de ravinstara sur un sucre ou dans une cuillère de miel 3 fois par jour.
  • diffusion : 3 inhalations par jour pendant 2 ou 3 jours avec de l’HE d’eucalyptus radié (2 gouttes) et d’arbre à thé (1 goutte).
Publicités

Par ici pour les commentaires....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s