Mon expérience de voyage en train

La sierra Tarahumara dans le nord du Mexique ne fait bizarrement pas partie des sites incontournables à visiter. Pas de ruine précolombienne à voir, pourtant de nombreux indiens tarahumaras en costumes traditionnels peuplent encore cette chaine de montagne aux paysages à couper le souffle. Certes, la 1ère partie en train Los Mochis-El Fuerte n’est guère qu’un désert où il y a peu de choses à voir. Mais entre El Fuerte et Creel, les canyons du Barranco del Cobre sont d’une beauté spectaculaire. Le train, qui ressemble un peu aux vieilles locomotives du temps des cowboys, passe en effet dans des endroits totalement inaccessibles aux véhicules. La montagne est striée de nombreuses rivières aux eaux cristallines dont se délectent les animaux quand celles-ci ne sont pas emprisonnées dans les glaces que le soleil n’atteint jamais. La végétation rabougrie est néanmoins très colorée, alliant des arbustes aux boutons blancs sous lesquels grandissent des bosquets aux bourgeons rose tendre, dans des contrastes de vert innombrables et infinis. Avant l’arrivée à Creel, le soleil de la fin d’après-midi assombrit les failles noires qui se détachent des hauts plateaux ensoleillés du canyon Barranco del Cobre, nous laissant à penser qu’une énorme araignée va prendre vie sous nos yeux et dévorer les indiens tarahumaras qui peuplent le chemin de fer que nous longeons. Un spectacle inoubliable !Barranco del CobrePaysage autour du Barranco del Cobre

Publicités

Par ici pour les commentaires....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s